le penthièvre 28072011

Le bilan de cette saison se fera en deux parties. Evidemment, il fallait bien que je dispose différemment d’un exercice habituel et récurrent de la fin d’année. La raison est simple.

Une raison qui veut que dans mon esprit je dissocie les rencontres humaines du comptage bassement terre à terre des ventes de livres et de la fréquentation des salons.

Voilà un peu plus de deux ans que j’emprunte les chemins de l’édition, qu’une partie de moi couvre certains étals de librairie. Deux ans passés dans un monde impitoyable. Cet univers du livre où, contrairement aux apparences,  chaque acteur n’est pas animé de la culture et de l’ouverture d’esprit qui est la principale qualité d’un auteur, mais un univers où le tableau des sentiments de la vie, les différences de l’être humain sont simplement plus rapidement dévoilés.

 L’écrivain n’est qu’un être humain.

Dans cette deuxième année, de salons de rencontres diverses et variées, j’ai parcouru la France avec un plaisir immense. Raconter la naissance de cet objet merveilleux qu’est un roman, est un véritable moment doux et  une digression obligatoire à l’existence. De ma Bretagne natale à l’Yonne en passant par la région parisienne où la Charente-Maritime, j’ai conversé, découvert des moments d’échanges somptueux avec vous lectrices, lecteurs.

Durant cette saison de signatures, j’ai côtoyé des auteurs, divers et variés. Rencontré des partenaires de salon qui ont un talent immense, une générosité rare et qui placent en premier lieu l’amitié et le partage sans aucune mesure. J’ai rencontré quelques auteurs qui se fichent de savoir combien de livres sont vendus par tel ou tel, car dans ce milieu qui est le notre, ce milieu des petits auteurs, ce détail n’a aucune importance… ne devrait avoir aucune importance.

Bien sûr, je ne citerai pas de noms pour compléter mon propos. La culture Closer et Voici n’est pas dans ma nature. Les gens que j’apprécie le savent…

De cette année 2012, je retiendrai ses premières rencontres au salon de Sablé sur Sarthe, au salon de Vitré qui resteront comme deux grands moments de cette tournée de signatures. J’ai retrouvé un auteur rencontré en 2011 au salon de Loudéac et avec qui j’ai partagé deux salons cette année, notamment celui de La Rochelle qui restera un superbe moment de partage et d’amitié...

2012 est un bon cru !